Gardez votre peau hydratée en hiver

Il ne suffit pas d’avoir des soins de la peau uniquement en été.

En hiver, la peau est aussi abîmée qu’en d’autres saisons.

Avec l’arrivée des basses températures, notre peau a besoin de soins particuliers pour rester belle et hydratée tout au long de la saison.

Au lieu d’un soleil fort et d’une chaleur intense, nous avons un climat sec avec des vents glacés.

Par conséquent, les changements de peau dus aux conditions climatiques, à la sécheresse et aux fissures sont fréquents.

Soins de la peau en hiver

Une habitude d’hygiène simple, mais qui peut nuire à la peau, est de se baigner avec de l’eau chaude.

Après une journée fatigante et froide, rien de mieux qu’un bain douillet pour se détendre, non ?

Mais il faut faire attention aux bains chauds, encore et encore, et encore et encore.

L’eau chaude élimine la lubrification naturelle de la peau, ce qui contribue à la sécheresse et à la déshydratation de la peau.

Les personnes qui ont déjà la peau sèche souffrent davantage dans ces conditions.

Pendant l’heure du bain, préférez les savons neutres à la glycérine ou les savons dont la composition contient des huiles végétales.

Le principal soin de la peau en hiver doit être l’hydratation, qui peut se faire avec des crèmes et des lotions après le bain, lorsque la peau est perméable et absorbe mieux le produit.

Et les coudes, les talons et les pieds ne doivent pas être ignorés, il existe même des produits spécifiques pour ces régions.

Avec des températures plus basses, l’exposition au soleil devient plus agréable, ce qui ne signifie pas que l’utilisation d’un écran solaire est inutile.

Au moins sur le visage, qui est plus exposé que les autres parties du corps, l’idéal est d’utiliser un écran solaire d’un facteur 15 ou 20.

Il est fréquent que les gens souffrent de brûlures et de fissures aux lèvres dans le froid.

Mais même sans s’en rendre compte, ils commettent une erreur qui peut être encore plus douloureuse, car la peau de la région est fine et sensible.

Il est courant de passer la langue pour humidifier la bouche, mais la salive est acide et finit par blesser encore plus la zone réséquée.

Pour éviter cela, pariez sur des rouges à lèvres hydratants et du beurre de cacao.

Un conseil qui vaut non seulement comme un des soins de la peau en hiver, mais pour toutes les saisons et aucun produit ne remplace, est de boire de l’eau, beaucoup d’eau.

Encore plus dans le froid, lorsque le corps produit moins de sueur et que la peau manque de cette hydratation alternative.

En prenant ce soin, profitez simplement du bel hiver bien hydraté.

À quoi reconnaît-on une peau sèche ?

Pour savoir si votre peau est sèche, il vous suffit de l’observer, puis de la toucher.

Comme le film hydrolipidique censé protéger l’épiderme est altéré, il ne retient plus l’eau. Résultat : La peau est déshydratée et a de ce fait un aspect terne et rêche.

Au toucher, la peau sèche a tendance à être rugueuse.

Elle manque de souplesse et de douceur. Si votre peau est sèche, il est probable que vous ressentiez des sensations d’inconfort, dues à des tiraillements ou à des irritations

En hiver, la peau se dessèche à cause du froid extérieur

Vous le savez, l’hiver assèche l’épiderme.

Et ce phénomène n’est pas seulement dû au froid !

En effet, ce sont surtout les variations de température qui sont à l’origine de la sècheresse cutanée.

En hiver, l’air est parfois glacial et le corps doit réagir pour pouvoir se préserver des températures faibles.

Pour conserver sa chaleur, il irrigue davantage les organes vitaux et ne protège plus efficacement l’épiderme. Résultat : La peau produit moins de sébum, ce qui crée un manque d’hydratation.

Alors, inévitablement, l’épiderme se dessèche !

La peau s’assèche à cause de la chaleur des radiateurs en hiver

Si les températures extérieures sont fraîches en hiver, l’intérieur des habitations est souvent surchauffé.

Le taux d’humidité diminue donc considérablement et ceci a un impact sur l’épiderme !

Confronté à un air sec, le film hydrolipidique de la peau s’affaiblit et l’épiderme s’affine, avant de s’assécher.

Si vous voulez lutter contre la déshydratation, il est conseillé de ne pas régler vos radiateurs au-delà de 19° C.

Vous pouvez également utiliser un humidificateur d’air pour maintenir un taux d’humidité idéal, c’est-à-dire, situé autour de 30 %.

Comment garder une peau bien hydratée tout l’hiver ?

Les températures qui frôlent le zéro, les bourrasques fraîches, le frottement des vêtements mènent la vie dure à notre beauté, c’est une vraie mission !

La clef du succès, c’est de miser sur des soins hydratants et nourrissants, qui seront capables de requinquer une peau fragilisée par les frimas de la saison.

La base de tous les soins

On le croit inapproprié en hiver et pourtant, il reste indispensable pour conserver une jolie peau.

Lui, c’est le gommage.

Sur le visage comme sur le corps, il élimine toutes les cellules mortes, pour rendre l’épiderme plus doux et lumineux, mais aussi plus apte à tirer profit de tous les soins que vous appliquerez ensuite.

Vous avez peur d’agresser votre épiderme ?

Fuyez les gommages à gros grains comme ceux obtenus avec des coques de fruits broyées.

Préférez les exfoliants faits avec des matières synthétiques comme les polymères, moins agressifs pour l’épiderme.

Pensez aussi aux gommages sans grains, qui éliminent les peaux mortes grâce à des enzymes ou des gommes naturelles.

Mission nutrition

C’est la clef pour conserver une peau souple, douce et lumineuse toute la saison.

Réchauffez l’éclat de votre visage en massant ce dernier avec un sérum ou une huile, puis protégez-le des agressions extérieures avec une couche de crème hydratante à base d’acide hyaluronique et d’huiles végétales nourrissantes.

Après la douche, pensez cocooning et appliquez sur votre corps un lait nourrissant soyeux, contenant des actifs réconfortant pour raviver sa peau fragilisée par le froid.

Vous voulez varier les plaisirs ?

En alternance, utilisez une huile.

Massez-vous avec le plat de la main pour faire fusionner la texture avec l’épiderme.

Les petits détails qui font la différence

Cet hiver, c’est dit, vous serez parfaitement hydratée de la tête aux pieds.

Plusieurs fois dans la journée, appliquez un baume généreux, de manière à assouplir vos lèvres.

Vous éviterez ainsi les gerçures douloureuses et inesthétiques.

N’oubliez pas de chouchouter vos mains avec une crème hydratante légère et non collante.

Après chaque lavage, prenez une minute ou deux pour les masser.

Elles resteront douces, lisses et lumineuses malgré le froid.

Et le soir, pas question d’aller vous coucher sans en réappliquer une dose généreuse, ni d’en profiter pour nourrir vos pieds, très sensibles au froid eux aussi.

Que faut-il utiliser pour la toilette ?

Il est conseillé, en cas de peau sèche, de ne pas forcément se laver tous les jours, entièrement. Même si cette idée ne plait pas à tout le monde.

Parce que, paradoxalement, l’eau dessèche la peau (et plus elle est dure, c’est-à-dire riche en calcaire, plus elle est asséchante).

Une toilette ciblée peut parfois suffire. Et il faut préférer la douche au bain : la peau étant en contact moins prolongé avec l’eau.

Il faut surtout faire attention à ce qu’on utilise pour la toilette. Il faut oublier les savons, tous les savons !

Ils nettoient bien, mais ils décapent aussi la peau parce qu’ils solubilisent les graisses et altèrent la couche lipidique protectrice de la peau.

Il vaut mieux aller vers des huiles de douche, qu’on trouve en pharmacie, plus respectueuses de la peau.

Les bienfaits du vinaigre de toilette

Si on veut vraiment prendre un bain chaud, on peut y ajouter du vinaigre de toilette. Il s’agit en fait du vinaigre de cidre, dans lequel on a fait macérer des fleurs pendant une quinzaine de jours.

Ce produit est apparu au milieu du XIXe siècle, et a eu beaucoup de succès.

Puis il est complétement tombé en désuétude.

Pourtant, il est très intéressant pour les peaux sèches.

Principalement parce qu’il neutralise le calcaire (on va le retrouver solide au fond de la baignoire) et rend l’eau moins dure.

On peut le faire soi-même mais si on est pressé, on peut l’acheter tout prêt.

Il faut faire chauffer 1 litre de vinaigre jusqu’aux premiers signes d’ébullition.

Puis ajoutez-y une bonne poignée de fleurs adoucissantes (bardane, mauve, verveine, lavande).

Une fois le vinaigre refroidi, versez-le dans un grand bocal, et laissez reposer pendant deux semaines.

Puis filtrez et versez le vinaigre parfumé dans une bouteille en verre. Une tasse dans le bain suffit.

Autre bonne idée pour le bain : L’avoine

L’usage traditionnel et l’expérience des professionnels de santé semblent confirmer les vertus adoucissantes de l’avoine sur les peaux sèches et irritées.

On peut faire plusieurs choses avec elle. Une décoction par exemple : Prenez 100 g de gruau, de feuilles ou de tiges d’avoine et faites bouillir dans un litre d’eau pendant vingt minutes.

Ensuite, filtrez le tout et mélangez la préparation à l’eau du bain.

Mais il y a plus pratique et rapide.

Vous pouvez également mettre 60 g de farine d’avoine dans un sachet que vous laissez ensuite « infuser » dans l’eau du bain.

Mais alors attention, il faut bien le fermer sinon tout va se répandre dans votre baignoire, et vous risquez de boucher votre tuyauterie.

Le décolleté : Conseils pratiques pour les soins de la peau
Calendrier de l’Avent de la beauté : 24 surprises cosmétiques